L’ostéopathie pour mon bébé, pourquoi et quand consulter ?

//L’ostéopathie pour mon bébé, pourquoi et quand consulter ?
  • Jennifer Muller ostéopathe bébé pied

L’ostéopathie pour mon bébé, pourquoi et quand consulter ?

DU en ostéopathie périnatale (Hôpital Bichat, Paris 7) ; formation en physionutrition.

 

Dès la naissance, l’ostéopathie peut aider votre enfant à mieux apprivoiser sa nouvelle vie.
Succion, digestion, même si ces actions sont automatiques, elles peuvent être plus ou moins altérées.
L’ostéopathie propose des solutions à ces  dysfonctions.          

L’ostéopathie est une pratique globale, qui prend en charge l’individu dans son ensemble afin d’éliminer les dysfonctions présentes dans le corps et d’ainsi obtenir des résultats concrets sur les douleurs et les pathologies sous-jacentes.

Chez le nourrisson, de nombreuses pertes de mobilités articulaires, des tissus (fascias, muscles, ligaments), et des viscères peuvent engendrer des déséquilibres qui, s’ils persistent, pourront empêcher bébé d’avoir un état de santé optimal.
En utilisant leurs mains, et grâce à des manipulations douces, les ostéopathes vont réorganiser l’ensemble du corps afin de lui redonner de la mobilité.

L’accouchement, pour le bébé, comme pour la maman, est une étape importante et difficile. Qu’il y ait eu besoin d’une ventouse, de forceps, d’une césarienne, ou bien que tout se soit passé « parfaitement », le nourrisson subit de petits traumatismes.
Le bébé reçoit d’importantes contraintes liées aux contractions utérines, qui se déplacent de haut en bas, permettant de pousser le bébé vers la sortie. Cette mécanique va impacter le crâne (situé au niveau du bassin de la mère) mais également le reste du corps par les efforts de poussées.
Certains bébés naissent avec le crâne déformé signe physique visible de ces contraintes. Cela montre l’importante souplesse des os du crane qui ne sont pas encore ossifiés. D’autres vont naître avec un pied (ou même les deux) complètement fléchis sur le tibia ou sur le côté. Certains encore, vont avoir la tête tournée toujours du même côté. Mais nombreux sont ceux qui n’auront aucune séquelle visible.
Il ne faut donc pas hésiter à aller faire un tour chez son ostéopathe dans les jours qui suivent l’accouchement afin de vérifier que tout va bien pour son enfant.

Voici une liste (non exhaustive) de questionnements des nouveaux parents. Elle contient un échantillon de troubles physiques ou organiques que peuvent présenter les nourrissons et pour lesquels la consultation d’ostéopathie est efficace :

Le crâne de mon bébé est déformé :

Comme vu précédemment, le crâne du nourrisson n’est pas encore complètement ossifié à la naissance. Il faudra attendre environ 1 an ½ avant que toutes les sutures du crâne ne se ferment totalement. C’est pourquoi, après l’accouchement, votre enfant peut avoir un crâne qui ne soit pas totalement rond. Grâce à cette déformation, sa tête a pu passer facilement dans le bassin de la maman. Cela est donc totalement normal.
Simplement afin de ré-harmoniser son crâne et d’ainsi éviter que votre enfant ne soit gêné lorsqu’il est sur le dos, une séance d’ostéopathie peut être utile.
Parfois certaines dysfonctions internes au crâne empêchent que la déformation ne s’effectue normalement lors de l’accouchement. Même si le crâne est bien rond, n’hésitez pas à consulter.

Mon enfant régurgite beaucoup :

La régurgitation est un phénomène normal si cela reste en petite quantité. Lorsque votre enfant tète ou qu’il prend son biberon, la quantité digérée peut nous paraître de faible quantité pour nous adultes. Simplement proportionnellement à la taille de l’estomac de votre enfant, cela représente une très grande quantité de liquide à digérer. Forcément parfois ça remonte un peu.
Cependant, si la régurgitation est importante et/ou qu’elle n’a pas lieu directement après la prise du repas il faut aller consulter. Lorsque la digestion a commencé, l’enfant peut régurgiter une sorte de lait caillé, très acide. Cela lui brûle alors l’œsophage et n’est pas du tout agréable.
Certains enfants vont, au fur et à mesure, présenter une perte d’appétit car ils associent la douleur à la prise du repas.
En travaillant sur tout le système digestif, l’ostéopathe peut éviter les remontées acides et donc soulager votre enfant.

Pendant ou après le repas, mon enfant devient tout rouge, pleure et bouge beaucoup :

Cela peut être le signe de colique du nourrisson. Les intestins qui ne sont pas encore complètement matures sont très sensibles. Après le repas, la digestion se met en place très rapidement chez les tout-petits. Cela créé parfois de grosses douleurs, leur ventre devient dur. Comme pour les régurgitations, si ces douleurs persistent l’enfant aura à tendance à faire le lien entre la douleur et le repas.
L’ostéopathe va, en redonnant de la mobilité aux intestins et au bassin, favoriser une meilleure digestion. L’enfant se sentira moins douloureux. Ainsi plus calme, il pourra de nouveau manger normalement.

Mon bébé pleure tout le temps et je n’arrive pas vraiment à le calmer :

Après avoir vérifié toutes les causes qui pourraient le faire pleurer, vous ne voyez pas de raisons apparentes à ces pleurs. Cela peut être dû à des dysfonctions internes du crâne qui engendrerait des maux de tête ou une compression du nerf pneumogastrique (présent dans le crâne il vient innerver le système digestif).
Comme je vous le disais, l’accouchement crée de nombreuses contraintes sur le corps de votre enfant, et les os du crâne ont pu bouger sans forcément que ce soit visible.
L’ostéopathe, en travaillant sur la base du crâne, au niveau de la partie supérieure des cervicales ou dans la bouche, va pouvoir vérifier que chaque os est bien placé et voir si leur mobilité est bonne. Après cela, en utilisant de toutes petites manipulations douces, qui ne feront jamais de mal à votre enfant, le thérapeute va redonner une homogénéité à la région afin que votre enfant ne soit plus gêné.

Mon bébé se cambre en arrière lors de la tétée ou de la prise du biberon :

Cette façon de se positionner peut-être dûe à la présence de tensions au niveau des cervicales et de l’occiput (os situé à l’arrière du crâne). Cela va donc être particulièrement gênant lorsque votre l’enfant sera tenu lors du repas. Il essaie donc par ce mécanisme de moins solliciter cette région.
L’ostéopathe pourra donc vérifier s’il existe des tensions sur cette zone, et ainsi permettre à bébé d’être moins gêné lors de la prise des repas.

Lors de la mise au sein mon bébé ne se positionne pas bien et n’arrive pas à téter, en plus cela me fait mal :

Certaines mères ont envie d’allaiter. Simplement parfois ce n’est pas si simple. Lors de la mise au sein, le bébé n’arrive pas à se positionner de façon à avoir une bonne succion et l’allaitement n’est alors pas assez efficace ou douloureuse pour la maman. Nombreuses sont celles dans ce cas qui arrêtent complètement et passent au biberon, même si c’est à contre cœur.
Avant d’arrêter l’allaitement, essayez de passer chez votre ostéopathe, en travaillant sur la position de la langue et sur le palais de votre enfant, la succion pourra de nouveau être efficace et votre enfant se nourrira mieux au sein. Et en plus cela vous fera surement moins mal !

Mon enfant tourne toujours la tête du même côté :

Cela pose le problème du torticolis congénital (qui est présent dès la naissance). En tournant la tête toujours du même côté votre bébé montre qu’il n’arrive pas à bien mobiliser sa tête et cela peut le faire souffrir. De plus, cela pourrait également créer une plagiocéphalie du côté où le crâne est posé, c’est-à-dire que petit à petit sa tête va s’aplatir.
Pour régler ce problème et ainsi éliminer rapidement les risques de plagiocéphalie, et que votre petit retrouve une bonne mobilité de la nuque la séance chez l’ostéopathe s’impose.

Jennifer Muller ostéopathe ostéopathie bébé

Cette liste ne permet pas de mettre en lumière toutes les dysfonctions prises en charge par l’ostéopathie mais vous permet déjà d’avoir quelques situations où la séance d’ostéopathie est importante à réaliser.

Il serait utile d’emmener chaque nourrisson pour une visite de contrôle chez l’ostéopathe dans les premières semaines de vie afin de réaliser un examen complet. Cela permettrait que son développement sur les années à venir soit le meilleur possible. Veillez simplement à bien vérifier que votre ostéopathe ait réalisé une formation en ostéopathie périnatale (ostéopathe spécialiste de la grossesse, du post-partum et des nourrissons) ou une formation d’ostéopathie pédiatrique afin de réaliser le meilleur traitement possible pour votre enfant.

Laisser un commentaire