DU en ostéopathie périnatale (Hôpital Bichat, Paris 7) ; formation en physionutrition.
En consultation de plus en plus de parents s’inquiètent car leur enfant présente une tête aplatie d’un coté ou de l’autre. Tandis que le pédiatre dit de mettre bébé uniquement sur le dos (recommandation de l’OMS pour éviter les morts subites), ils ne savent pas comment soulager ce phénomène qui a tendance à s’aggraver avec le temps.

Tout d’abord expliquons un peu le phénomène : un enfant a naturellement le crâne déformable. Les sutures entre les os de son crâne sont souples ce qui lui a permis de passer plus facilement lors de l’accouchement. Dans mon précédant article, nous avions vu qu’un bébé avec un crâne légèrement déformé à la naissance était plutôt un bon signe.
Lorsque l’on pose l’enfant toujours dans la même position, du fait de cette souplesse, la tête peut rapidement s’aplatir, on appelle cela une . Ce phénomène bien que naturel doit pouvoir être contrôlé sinon cela pourrait par exemple entrainer des complications plus graves avec un possible retard de croissance et/ou d’apprentissage, des malformations de la mâchoire, une mauvaise succion,… N’hésitez pas à consulter un ostéopathe !

A la naissance, certains enfants tournent plus facilement la tête d’un coté. Dès lors, à force de se positionner uniquement de ce coté, la tête s’aplatit car elle repose toujours au même endroit. Un léger torticolis peut donc favoriser le phénomène. L’enfant, gêné, va aller vers la facilité et éviter de tourner la tête du coté sensible.
En ostéopathie, les tensions cervicales sont facilement soulagées, et l’enfant va très rapidement pouvoir tourner la tête des deux cotés.
Les enfants présentant des reflux (remontées acides), ont également tendance à tourner la tête, plutôt sur le coté gauche. L’estomac étant sur la gauche, l’œsophage sur la droite de l’estomac, le fait de se positionner sur le coté gauche permet de soulager le phénomène de remontées acides dans l’œsophage en créant une petite bulle d’air au niveau de la séparation entre l’estomac et l’œsophage. Dans ce cas, l’ostéopathie est également un bon moyen de soulager les reflux et ainsi permettre à bébé de ne plus être gêné pour se placer du coté droit.
Une séance d’ostéopathie va permettre d’éliminer ces dysfonctions présentes au niveau du crâne ou de l’estomac et donc permettre à bébé de pouvoir de nouveau tourner la tête des deux cotés.

Parfois aucun torticolis ou reflux n’est impliqué. L’enfant tourne bien la tête des deux cotés, mais son crâne s’aplatit quand même. Regardez la position qu’il prend dans son lit. Un petit enfant aura toujours tendance à se placer vers la lumière, vers un objet ou tourné vers un bruit. La chose à faire est donc de le retourner de temps en temps dans son lit (tête à la place des pieds et pieds à la tête), en général un jour sur deux. Grâce à cela il aura tendance à regarder de l’autre coté, toujours vers la source de sa préoccupation.

Si cela ne suffit pas vous pouvez toujours placer un lange roulé sous une épaule, afin de le positionner un peu plus sur le coté. Une légère rotation du buste sera alors effectuée et bébé mettra sa tête sur le coté. Le lendemain vous changez le coté ou vous avez placé le lange, et ainsi de suite. Vous verrez que cela permettra de redonner un joli volume à sa tête.

Des coussins de positionnement latéral permettent également de positionner bébé bien calé sur le coté. Avec deux boudins, un derrière lui et l’autre devant lui, cela permet à votre bébé d’être bien installé. Et ensuite toujours la même chose, changez régulièrement de sens.

Jennifer Muller ostéopathe cale bébéCoussin de positionnement : Physiomat®️

Il en est de même lorsque vous le portez. Essayez de changer de bras, de ne pas lui donner le biberon toujours dans la même position, idem lors de l’allaitement.

Afin d’éviter les phénomènes de tête plate ou plagiocéphalie n’hésitez pas à prodiguer mes conseils préventivement. Même si votre enfant ne présente pas de déformation essayez de temps en temps de le stimuler de toute part afin d’éviter que le phénomène n’apparaisse.
Si votre enfant présente déjà un léger aplatissement, pas d’inquiétude, avec une à trois séances d’ostéopathie en moyenne cela pourra rentrer dans l’ordre sans avoir besoin d’une orthèse crânienne (casque), et surtout suivez les conseils de positionnement et de stimulation !