DU en ostéopathie périnatale (Hôpital Bichat, Paris 7) ; formation en physionutrition.
Il faut savoir que ce n’est en aucun cas une obligation d’allaiter son bébé. S’il cela présente une trop grande contrainte, ou que vous n’en avez pas envie, les laits infantiles sont amplement suffisants pour le bon développement de votre enfant.
Parfois certaines femmes ont un réel projet d’allaitement, mais rencontrent des difficultés pour le faire. Parfois, la mise au sein se fait difficilement, votre enfant n’arrive pas bien à se positionner pour la tétée et il s’énerve rapidement. Une succion efficace est le phénomène indispensable pour un bon allaitement. C’est pourquoi afin d’aider au mieux les mamans dans cette fonction, l’ostéopathe, grâce à de petites manipulation sur votre bébé, peut rendre ces moments plus agréables tant pour vous que pour votre enfant.
Voici quelques conseils pour que les repas se passent le plus mieux possible.

Les bénéfices de l’allaitement :

L’allaitement présente de nombreux bénéfices qui ne sont plus à démontrer.
Tout d’abord cela permet une relation du couple mère-enfant privilégiée, mais pas seulement.
Le lait maternel présente de nombreux bienfait pour votre enfant :
  •  Il limite les risques d’allergies

  •  Augmente les défenses immunitaires de votre enfant (limite les problèmes ORL, respiratoires et digestifs)

  •  Diminue les risques de diabète et obésité à court et long terme.
La maman n’est pas en reste. L’allaitement permet au corps de se remettre plus rapidement des contraintes de la grossesse. Les organes viscéraux reprennent leur place plus facilement, il limite les risques d’infections et de cancer du sein.

La succion :

Par une alternance d’aspiration et de respiration, la succion est un réflexe complexe contrôlé par les mouvements synchrones des lèvres, de la langue, de la mâchoire et impliquant le palais et les joues. Elle met en jeu de nombreux nerfs contrôlant ces mouvements.
Lors de la grossesse en fonction de la position du bébé ou lors de l’accouchement, des contraintes peuvent être créées sur le corps de votre enfant. Elles peuvent alors induire un phénomène qui parasite la succion et donc jouer sur l’efficacité de l’allaitement.

Conseils de positionnement :

Avant de consulter l’ostéopathe, vérifiez votre positionnement ainsi que celui de votre enfant lors de la mise au sein.
Jennifer Muller osteopathe allaitement
  • Tout d’abord il faut que la maman soit bien installée, assise confortablement. Vérifiez que vos cervicales soient bien souples, et que vos épaules soient détendues.
  • Placez votre enfant bien face au sein, (il ne doit pas tourner la tête pour atteindre le mamelon), et amenez le au sein par le bas (ce n’est pas le sein qui vient à lui). De nombreuses positions sont possibles.
  • En arrivant sur le sein, votre enfant doit ouvrir grand la bouche. Cela permet de prendre une grande partie du sein dans la bouche et non pas que le téton, pour une meilleure stimulation du sein et moins de douleur pour la maman.
  • Vérifiez que son oreille, son épaule et sa hanche soient sur la même ligne.
  • La lèvre inférieure est retroussée et la lèvre supérieur simplement posée sur le sein.
Parfois, même avec un bon positionnement, les problèmes persistent. C’est à ce moment là qu’il peut être utile de consulter un ostéopathe.

La consultation d’ostéopathie :

L’ostéopathe cherche s’il existe des restrictions de mobilité du corps de votre enfant. Grâce à des petites manipulations douces, il va rendre le mouvement aux articulations et la souplesse des tissus du corps.
Voici les différentes raisons qui pourraient rendre l’allaitement difficile :
  •  Certains nerfs innervant la face passent au niveau de la base du crâne par des orifices (comme par exemple le nerf Hypoglosse responsable de la déglutition et des mouvements de la langue). Parfois lors de l’accouchement la tête de bébé peut être un peu bloquée au niveau du bassin de la maman. Les orifices vont alors se fermer légèrement et irritent les nerfs. En libérant ces tensions, l’ostéopathe rend leur fonction à ces nerfs.

  •  La mâchoire de votre bébé est légèrement bloquée : cela ne lui permet pas de bien ouvrir la bouche. En relâchant les muscles et en mobilisant l’articulation de la mandibule l’ostéopathe va lui permettre de récupérer une bonne ouverture et de mieux pouvoir se positionner sur le sein.

  •  Un petit torticolis, un blocage de l’épaule ou du bassin peut limiter les mouvements de votre enfant et engendrer des soucis lors de la succion.
La consultation d’ostéopathie permet donc de rééquilibrer le corps de votre bébé, en éliminant les tensions parasites. En travaillant sur tout son corps et en analysant les tensions qui auraient pu se créer lors de la grossesse ou pendant l’accouchement cela permet de rendre l’allaitement plus facile et efficace.
La séance est totalement indolore, et les résultats ne se font que peu attendre. Dès la fin de la séance on voit son enfant calme et apaisé, et généralement la tétée suivant se passe déjà beaucoup mieux ! Vous pouvez consulter, sans risque dès la naissance, un ostéopathe spécialisé en périnatalité.